Intervenants

 

    • Niki Aloupi

niki_aloupi.jpg   Niki Aloupi est professeur à la faculté de droit de Strasbourg depuis 2012 où elle dirige le Master 2 Droit international pubic et co-dirige le DU Clinique des droits de l'homme (en collaboration avec l'Institut international des droits de l'homme de Strasbourg). Elle enseigne le droit international public, le droit d'asile, le droit des espaces, le droit de la mer et le droit de l'Union européenne. Niki Aloupi est membre élue du Conseil national des Universités et a en outre exercé la fonction d'assesseur à la Cour nationale du droit d'asile, nommée par le HCR (2013-2017). Elle est l'auteur de plusieurs publications consacrées au droit international général, au droit de la mer et aux rapports de systèmes, notamment entre le droit international et européen. Elle co-dirige la chronique trimestrielle "Jurisprudence internationale" de la Revue générale de droit international public, dont elle est membre du comité de rédaction. Elle fait partie, depuis 2011, de l'équipe de secrétaires-rédacteurs de l'Institut du droit international. Dans le cadre de ce colloque, son intervention dans le cadre du panel consacré à la mer comme Espace de liberté portera sur "La nature de la protection contentieuse de l'équipage et autres acteurs privés du droit de la mer".

 

    • Lucius Caflisch

Lucius Caflisch   Lucius Caflisch est professeur honoraire en droit international de l'Institut de hautes études internationales et du développement (Graduate Institute of Geneva). En 1991, il est devenu conseiller juridique pour le département des affaires étrangères de la Fédération Suisse et a représenté la Suisse dans le cadre de plusieurs conventions (sur l'interdiction des mines antipersonnel ou bien en droit maritime) ainsi que dans la négociation relative à la création d'une cour criminelle internationale. Il a exercé la fonction de juge à la Cour européenne des droits de l'homme entre 1998 et 2006. En 2006, le professeur Caflisch a été nommé à la Commission du droit international des Nations Unies, où il a exercé jusqu'en 2016. Membre de l'Institut du droit international, ses recherches en droit international sont principalement consacrées au droit des investissements, au droit de la mer et des cours d'eau internationaux, aux droits de l'homme, au règlement pacifiques des différends et aux questions de territoire et de frontières. Le professeur Lucius Caflisch présidera aux travaux du premier axe du colloque consacré à la mer comme Espace de liberté. 

 

    • Cécile Casès et/ou François Martineau

  Madame le commissaire Cécile Casès travaille à la direction des affaires juridiques du Ministère des armées; monsieur le commissaire François Martineau relève quant à lui de l'état-major de la marine. Ils représenteront le Ministère des armées dans le cadre du panel Regards de praticiens de ce colloque. 

 

    • Jean-Paul Costa

Jean-Paul Costa  Issu de l'Ecole nationale d'administration (promotion Montesquieu de 1966), Jean-Paul Costa a exercé de nombreuses activités judiciaires au Conseil d'Etat et a été directeur du cabinet de Monsieur le ministre de l'Education nationale Alain Savary de 1981 à 1984. Elu comme juge français à la Cour européenne des droits de l'homme à partir de 1998, il a présidé la Cour de janvier 2007 à novembre 2011. Président de la Fondation René Cassin-Institution international des droits de l'homme depuis le 1er janvier 2012, il est l'auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles relatifs au droit international des droits de l'homme. Dans ce colloque, Jean-Paul Costa représentera la Fondation René Cassin et présidera la table ronde conclusive. 

 

    • Vincent Chetail

Vincent Chétail   Vincent Chetail est professeur de droit international à l'Institut de hautes études internationales et du développement (Graduate Institute of Geneva), où il dirige également le Départmenet de droit international et le Centre des migrations globales. Il est rédacteur en chef de la revue Refugee Survey Quarterly (Oxford University Press) et directeur des collections Organisations internationales et relations internationales (Bruylant) et theory and Practice of Public International Law (Brill). Il a publié une vingtaine d'ouvrages et plus de cinquante articles sur diverses questions de droit international avec un intérêt tout particulier pour la migration et les droits de l'homme. Il travaille très régulièrement comme consultat auprès d el'ONU et a été professeur invité dans diverss universités (incluant notamment Harvard University, Queen Mary University, Académie de La Haye de droit internationa, Université Paris XI, Université Libre de Bruxelles). Vincent Chetail interviendra dans le cadre du deuxième axe de ce colloque consacré au thème de la mer comme Zone de survie, sur "L'obligation de non-refoulement en mer".

 

    • Pierre Michel Eisemann

Eisemann   Professeur émérite de l'Université Paris 1 (Panthéon Sorbonne), monsieur Pierre Michel Eisemann présidera les travaux du panel de la troisième demi-journée du colloque, consacré à la mer comme Moyen de subsistance.

 

 

 

 

 

    • Julian Fernandez 

J Fernandez   Agrégé de droit public, Julian Fernandez est professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris II) et directeur du Centre Thucydide (analyse et recherche en relations internationales). Il préside l’Association pour les études sur la guerre et la stratégie (AEGES, http://www.aeges.fr). Directeur adjoint de l’Annuaire Français de Relations Internationales (AFRI), Julian Fernandez est aussi membre des comités de rédaction et de lecture des périodiques Revue Défense Nationale, Champs de Mars et Questions Internationales. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur la justice pénale internationale (dont certains primés par l’Institut). Assesseur à la Cour nationale du droit d’asile nommé par le HCR, ses travaux portent également sur le droit d’asile ou le droit de la guerre. Il est l’auteur du précis Dalloz de Relations internationales (2018). Julian Fernandez présidera les travaux du deuxième axe du colloque consacré à la mer comme Zone de survie.

 

    • Serena Forlati

Serena Forlati   Serena Forlati est professeur de droit international à l'Université de Ferrara. Elle a obtenu sa maîtrise en droit à l'Université de Florence, le Diplôme en études européens approfondis au College d'Europe (Bruges) et le Doctorat en droit international à l'Université de Rome (La Sapienza). A l'Université de Ferrare depuis 2002, elle y a contribué à la fondation du Laboratoire MaCrO (Centre d'études et de recherche sur la lutte aux mafias et aux autres formes de criminalité organisée). Elle est également co-modératrice du Groupe de réflexion SEDI sur les cours et tribunaux internationaux (2016-2018); external Research Fellow auprès du Max Planck Institute Luxembourg for Procedural Law (2017) et professeur invité à l'Université de Vienne pour un cours sur Transnational Criminal Law (2018). Son activité de recherche récente concerne surtout le contentieux international et les droits humains, notamment dans leur rapport avec le droit international penal. Madame Serena Forlati interviendra dans le cadre du premier axe de se colloque consacé à la mer comme Espace de liberté, sur le thème "La liberté et la sûreté de l'homme en mer, corollaire de la liberté de navigation?"

 

 

    • Ralph W. Gruenert

Ralf Gruenert   Avant d’être nommé à Paris en tant que Représentant du HCR en France et à Monaco, M. Gruenert a occupé différents postes au HCR y inclus: Conseiller Principal, UNHCR Genève (Service – Organisation et Management), Suisse, Coordinateur Principal des Urgences en Croatie (2015), Représentant en Algérie (2012-2015), Chef de Section, Bureau de l’Inspecteur Général (2009-2012), Représentant-adjoint en République démocratique du Congo (2005-2008). Entre 1992 et 2005, M. Gruenert avait occupé des postes ou effectue  des missions  prolongée  en Algérie, Guantanamo Bay (Cuba), Canada, Genève  au Siège du HCR, en Thaïlande et en République Démocratique du Congo. Avant de rejoindre le HCR en 1992, M. Gruenert a travaillé en tant qu’avocat à Berlin, en Allemagne après des études de droit à l’Université de Regensburg et Tulane Law School. Monsieur Ralf W. Gruenert interviendra dans le cadre du panel Regards de praticiens de ce colloque.

 

    • Olivier Laurens

  Monsieur le commissaire général de la marine (2s) Olivier Laurens est membre du Conseil d'administration de la SNSM (résumé à venir). Il interviendra dans le cadre du panel Regards de praticiens de ce colloque.

 

    • Pierre-François Laval

Pierre Laval  Professeur en droit public à l'Université d'Orléans, Pierre-François Laval est agrégé des Universités (2014) et assesseur à la Cour nationale du droit d'asile, nommé par le HCR. Il co-dirige la chronique trimestrielle "Jurisprudence internationale" de la Revue générale de droit international public et est l'auteur de travaux sur le droit international public, notamment sur la justice international, le droit international des réfugiés et le droit des immunités. Le professeur Pierre-François Laval interviendra dans le cadre du premier axe de ce colloque sur "La projection en haute mer des pouvoirs souverains de l'Etat aux fins de protection des droits fondamentaux: la mer, espace libre ou sous contrôle?".

 

 

    • Guillaume Le Floch

Guillaume le Floch  M. Guillaume Le FLOCH,professeur des universités spécialisé en droit international est Directeur de l’Institut du droit public et de la science politique (IDPSP Université Rennes 1) ainsi que Secrétaire général adjoint de la Société française pour le droit international (SFDI). Il est l’auteur de plusieurs publications en droit international, en droit de la mer, en droit international de la mer ou bien encore en droit international des droits de l’homme. Il enseigne le droit international, le contentieux international humanitaire, le droit des conflits armés ou bien encore le droit international de l’environnement. Il est également enseignant à Sciences po Rennes. Guillaume Le Floch interviendra dans le cadre du deuxième thème de ce colloque consacré à la mer comme Zone de survie et parlera de "La protection des droits fondamentaux dans le cadre de l'usage de la force en mer".

 

    • Bérangère Matta

  Représentante de SOS Méditerranée en Bretagne (résumé à venir), madame Bérangère Matta interviendra dans le cadre du panel Regards de praticiens de ce colloque.

 

    • Florence Merloz

Florence Merloz  Magistrate, sous-directrice des droits de l'homme à la direction du service juridique du Ministère des affaires étrangères, madame Florence Merloz interviendra lors de la table ronde conclusive de ce colloque. 

 

 

 

 

 

 

    • Tafsir Malick Ndiaye

Tafsir Ndiaye   Membre du Tribunal depuis le 1er octobre 1996, monsieur le juge Tafsir M. Ndiaye est docteur en droit de l'Université de Paris (1984). Il a enseigné dans plusieurs universités (notamment l'Université Paris X, le Collège de France et l'Université de Dakar) et est intervenu en tant que conférencier dans divers programmes internationaux tels que l'Académie d'Etat de la Fondation internationale du droit de la mer. Il a exercé la fonction de conseil du Gouvernement sénégalais dans le cadre de différends internationaux, de rapporteur de la Commission nationale de réforme du code électoral sénégalais (1991) mais aussi de conslulant pour l'Organisation des Nations Unies et d'expert (Coalition mondiale pour l'Afrique, Washington, 1992). M. Tafsir M. Ndiaye est l'auteur d'ouvrages et de nombreux articles et rapports dans les domaines du droit international, du droit constitutionnel, des organisation sinternationales et du droit de l'intégration (pour plus de renseignements: https://www.itlos.org/fr/le-tribunal/membres/m-le-juge-tafsir-ndiaye/). Le juge Tafsir M. Ndiaye interviendra dans le cadre de la table ronde conclusive de ce colloque. 

 

    • Alain Pellet

Alain Pellet   Professeur émérite en droit public à l'Université Paris Ouest Nanterre, Alain Pellet a été membre de la Commission du droit international des Nations Unies qu'il a présidée en 1997. Auteur de nombreux ouvrages et articles, il a conseillé de nombreux gouvernements (dont le gouvernement français) et organisations internationales et a été ou est conseil et avocat dans une cinquantaine d'affaires, devant notamment la Cour internationale de justice et le Tribunal international du droit de la mer. Il a été nommé par la France sur la liste d'arbitres désignés conformément à l'article 2 de l'Annexe VII à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Plus de renseignement biographiques et intégralité de la bibliographie sur http://alainpellet.eu/. Le professeur Alain Pellet interviendra dans le cadre de la table ronde conclusive de ce colloque.

 

 

    • Hélène Raspail

Raspail    Hélène Raspail est maître de conférences en droit public (Le Mans Université) depuis 2013 et y co-dirige le Master Droit public - Parcours contentieux public. Elle enseigne le droit international, le droit européen, le droit constitutionnel et le droit des réfugiés. Elle développe actuellement un diplôme universitaire (DU droit des étrangers, réfugiés et apatrides). Elle exerce la fonction d'assesseur à la Cour nationale du droit d'asile nommée par le HCR, et collabore régulièrement avec la Fondation René Cassin - Institut international des droits de l'homme. Lauréate du prix Suzanne Bastid de la Société française pour le droit international pour sa thèse (Le conflit entre droit interne et obligations internationales de l'Etat - Point de vue du droit international, éditions Dalloz), elle est l'auteur de plusieurs publications en droit international général et en droit des réfugiés. Hélène Raspail dirige scientifiquement le présent colloque et interviendra au titre du rapport introductif intitulé "L'homme comme sujet du droit de la mer". 

 

    • Sabrina Robert-Cuendet

Sabrina Robert-Cuendet  Professeur de droit public et vice-doyenne, Le Mans Université, Sabrina Robert-Cuendet enseigne le droit international public, le droit international de l'environnement, le droit international économique et quelques aspects de droit public interne. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles de doctrine. Elle a consacré certains de ces travaux au droit de la mer et interviendra, lors de ce colloque, dans le cadre de l'axe consacré à la mer comme Moyen de subsistance sur "Les ressources non biologiques marines et les droits de l'homme". 

 

 

 

 

    • Frédéric Schneider

Frédéric Schneider   Docteur en droit, qualifié aux fonctions de maître de conférences en droit public, Frédéric Schneider est chercheur associé au Laboratoire de droit international et européen (LADIE - EA 7414) de l'Institut du Droit de la Paix et du Développement de l'Université Nice Sophia Antipolis. Lauréat du Prix de thèse 2013 de l’Institut du Droit Économique de la Mer (INDEMER), il est l’auteur de plusieurs publications en droit de la mer ainsi qu’en droit de l'environnement. Il enseigne dans plusieurs universités françaises et intervient régulièrement dans des colloques. Frédéric Schneider interviendra dans le cadre du troisième axe de cette manifestation consacré à la mer comme Espace de subsistance et traitera, en binôme avec Me Virginie Tassin du sujet suivant: "Les ressources biologiques marines et les droits de l'homme".

 

 

 

  • Virginie Tassin 

   Virginie TassinAvocat à la Cour au Barreau de Paris et docteur en droit de l’Université la Sorbonne et de l’Université de Melbourne, ses travaux  en droit international ont été récompensés par le prix de l’INDEMER de Monaco en 2011 et par l’Université Dom Helder Câmara en 2016 (Belo Horizonte, Brésil). Ancienne juriste au Tribunal international du droit de la mer, Maître Tassin a précédemment travaillé pour l’Organisation Mondiale de la Santé et la Banque Mondiale, ainsi que pour des organisations régionales (Secrétariat de la Communauté Pacifique), des gouvernements (Conseil Economique, Social et Environnemental, Mission Economique française de Ho Chi Minh City) des think tanks (Emerging Leaders Dialogue, Victorian Climate Change Adaptation Center), des centres de recherche (Australian National Centre for Ocean Resources, Grupo de Pesquisa em Direito Internacional dos Recursos Naturais, Institut du droit économique de la mer), le secteur privé ainsi que des cabinets d’avocats (Blake Dawson Waldron & Eversheds). En octobre 2016, Maître Tassin a été nommée International Counsel de l’Instituto Brasileiro de Direito do Mar (Brésil). Son expertise en droit international public et droit européen s’est façonnée au travers de ses riches expériences au Vietnam, en Australie, en Chine, en Allemagne et en Espagne. Maître Tassin publie régulièrement dans des journaux académiques et des livres de renommées internationales en français et anglais. Elle enseigne par ailleurs de manière ponctuelle au Brésil et en France (Sciences Po Paris). Elle interviendra dans le cadre du troisième axe de cette manifestation consacré à la mer comme Espace de subsistance et traitera, en binôme avec monsieur Frédéric Schneider du sujet suivant: "Les ressources biologiques marines et les droits de l'homme".

 

 

    • Marine They

Marine They   Maître de conférences en droit public à l'Université Panthéon-Assas, Marine They enseigne le droit européen, le droit des étrangers, le droit administratif et le droit fiscal. Elle est l'auteur d'un ouvrage intitulé La protection internationale du patrimoine culturel de la mer: les compétences de l'Etat sur les biens culturels submergés paru aux éditions Brill Nijhoff en 2018. La thèse dont il est issu a été honorée du prix Suzanne Bastid 2017 de la SFDI, ainsi que du prix solennel Mariani/Aguirre Basualdo 2017 de la Chancellerie des Universités de Paris. Elle interviendra, lors de ce colloque, dans le cadre de l'axe consacré à la mer comme Moyen de subsistance sur "La protection du patrimoine culturel marin et les droits de l'homme".

 

 

  • Séline Trévisanut

Séline Trevisanut   Seline Trevisanut est professeur de droit international et développement durable à l’Ecole de Droit de l’Université d’Utrecht (Pays-Bas), où elle enseigne le droit international public et le droit de la mer. Elle est porteuse du projet de recherche Sustainable Ocean (financement ERC Starting Grant 2015-2020). Au cours de sa carrière elle a pris part à diverses études concernant l’application du droit international des droits de l’homme et de l’environnement en mer et sur l’immigration irrégulière par voie de mer. Par ailleurs, elle a livré plusieurs communications et a écrit de nombreux articles sur les thématiques de la recherche et du sauvetage en mer, sur la sécurité et le régime juridique des plates-formes offshore et sur le principe de non-refoulement en mer. Son curriculum vitae et une liste complète de ses publications sont disponibles ici : https://www.uu.nl/staff/strevisanut. Séline Trévisanut interviendra dans le cadre du deuxième axe de ce colloque consacré à la mer comme Zone de survie sur le thème: "D'une obligation de sauvetage en mer à un droit de l'homme à être sauvé?".

 

  •  Sébastien Touzé
 
Sébastien Touzé   Sébastien Touzé est professeur à l'Université Panthéon-Assas, directeur de la Fondation René Cassin-Institut international des droits de l'homme et membre (rapporteur) du Comité contre la torture des Nations Unies, et déontologue de la région Grand-Est. Il fut également Secrétaire général de la Société française pour le droit international pendant trois ans. Docteur en droit de l'Université Panthéon-Assas, il a largement publié sur le droit international des droits de l'homme et sur le système européen de protection des droits de l'homme. Le professeur Sébastien Touzé a dirigé plus de 10 ouvrages, le dernier étant La Cour européenne des droits de l'homme - Une confiance nécessaire pour une autorité renouvelée. Depuis 2006, il a participé à plus de vingt colloques et conférences qui se sont tenus en France et à l'étranger. Le professeur Sébastien Touzé représentera la Fondation René Cassin dans le cadre de ce colloque et prononcera une allocution d'ouverture.

 

 

 

 

Personnes connectées : 2